Happy Requiem

Publié le par Mina!

Pas de début, pas de fin
Plus de souvenirs de nos defunts
Depuis que l'homme existe, il meurt
Et toujours ses proches le pleurent
Mais ce que tout le monde oublie
C'est que nos cendres recréent la vie
Et pour cela dansons gaiement
La vie est un renouvellement.

Les corps de nos parents
Seront les prairies de nos enfants
La mort n'est pas une fin en soi
Un autre née quand on s'en va
Ne soyez donc pas triste
De nouveaux êtres existent
Je resterais dans vos cœurs
Au moins pour quelques heures.

Mina! , le 30 Janvier 2007

Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article