Lettre à une fan d'Ayumi

Publié le par Mina!

Je rentre à peine de ma marche d'une demi-heure, après cette fabuleuse soirée, et bien que bourré (encore un peu) il faut que je pose mes maux:

Je pense à toi
Je rève de toi
Mais je sais au fond de moi
Que je ne suis pas fait pour toi.

Je dois encore travailler
Mais je dois poser sur le papier
Ces vers que j'ai imaginé
Pendant que je rentrais à pieds.

L'alcool coulant encore à flot dans mes veines
Ne suffit pas à soulager ma peine
D'avoir rencontré une reine
Qui maintenant m'aliène.

Je t'ai ouvert mon cœur
T'ai narré tous mes malheurs
Et mon seul bonheur
Est que tu n'aies pas pris peur.

Et sans alcool je n'aurais pu
Affronter cette cause perdue
Te dire que tu m'as plu
Au premier regard perçu.

Mais l'îvresse s'est effacée
Et je n'ai pu te demander
Ton numéro de me donner
Et me voir ainsi espérer.

Ce qui ma tout de suite ému
C'est ton air ingénu
Ton caractère ambigu
Et ton allure dépourvue.

Mais nous ne serions qu'amis
Car j'ai parfaitement saisi
Que l'Amour n'était pas ici
Que je ne suis qu'un ahuri.

Si malgré tous mes défauts
L'envie traverse ton cerveau
De contacter un pauvre poivrot
Je te confie mon numéro.

06 79 ...

Mina! , le 2 Février 2007
, une lettre sensé être envoyé à la personne concernée mais je n'ai jamais pu reprendre contact... de toute façon c'était peine perdue, comme d'hab' :)

Publié dans poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article